Les français et l’épargne

Pour la seconde année consécutive, la FAIDER a sondé les français sur leur rapport à l’épargne. Baromètre d’une tendance profonde, ce rapport livre ainsi des clés importantes pour mieux comprendre les attentes et les craintes de l’acteur épargnant.

Alors que la « sécurité financière » reste la motivation principale de l’épargnant (71%), celle-ci ne concentre plus nécessairement autour d’un patrimoine à consolider (-4 points) mais davantage autour de projets de vie (voyage, travaux) ou d’étapes de vie à anticiper (Dépendance).

Si l’assurance-vie reste le produit privilégié d’1 français sur 2, le climat incertain laisse poindre une inquiétude sur l’avenir des produits épargnés (61% – +4 points). Au-delà de la « pénalité fiscale » ressentie par 82% des détenteurs d’assurance-vie (+ 2 points), les épargnants dans leur grande majorité (78%), se sentent surtout « peu considéré » par les acteurs publics.

A la recherche d’un rentabilité (84%), les épargnants français goûtent davantage au risque que par le passé (+ 1 point) et sont 1/3 à envisager d’effectuer de nouveaux versements sur leur contrat au cours de l’année. Signe d’un intérêt croissant vers un acte de collecte à accompagner, pour mieux comprendre et agir. 42% des épargnants s’estimant mal informé en matière d’épargne (+3 points).

Les Français et l'épargne infographie ActiveSeed - 2017

 

 

 

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt
Grégoire Dauge - Misys Connect Forum - ActiveSeed